the dissident frogman

16 years and 9 months ago

Mistakes ♠ Erreurs

the dissident frogman

Article content

Article copy

Saud al-Faisal, the Saudi duplicate of Dominique Galouzeau [de Villepin (Patent Pending)], commenting last week's bombings and calling that a "wake-up" call, declared:
I've never seen this country united against something more than they are united against these terrorists
You mean, not even against the Jews?

Well, that's what I call waking up, really.
Hope you won't fall back asleep too fast.

Probably still a bit sleepy, Your Excellency tried to figure out where You were waking up:
This is our 9/11.
With all the respect and sorrow I do feel for the victims, all I can answer to the oligarch is:

"hardly".

But of course, any kind of comparison between three suicide bombers in Ryadh for the first time in years (and maybe for the first time ever, actually) and constant suicide bombing in Israel for years would be not only villainously gruesome but also totally irrelevant and the victims of terror deserve more than these posthumous nonsense.

And I won't mention three thousands people in New York.

Nonetheless, if you're convinced that this is your 9/11, I hope you'll do me the favor to consider the following consistent dissimilarities between your 9/11 and the 9/11:

♠ Unlike the Palestinians, the Israelis weren't dancing in the streets, singing "God is great".

♠ Unlike the French TV commentators and printed press journalists, the French TV commentators and printed press journalists didn't claim two days later that "Yes, it's a tragedy but maybe they deserved it after all".

♠ Unlike the Saudis, the Americans didn't send a notable to the bruised city's head of the civilian authority with a big bank check and a speech that said "Yes, it's a tragedy but maybe you deserved it after all. Anyway we're friends, so here's a big bank check, thank you."

♠ Unlike New York's exceptional mayor at a moment of time where all his energy was needed to perform his duty, the head of Riyadh's civilian authority was spared the extraneous effort to tell a foreign notable how to stick a big bank check up any available orifice at is disposal under the jellaba, thank you.

Come to think of it, I see a lot of differences between your 9/11 and the 9/11. But it's not my style to shoot the ambulance so if you're really determined to jump on the bandwagon and hunt these bastards down to the darkest corners of the world with Mr. Bush, I'm OK with that.
When it hits home, it is different. Perhaps, the only people who can understand that are the people who have gone through 9/11 in the United States.
Holy cow. He's starting to get sleepy again.

Repeat after me: the people in New York and Israel.
This is why the people of Saudi Arabia, in their wisdom, know that there is no way that you can condone any action of terror -- whatever the target is
I have no doubt about the people of Saudi Arabia's wisdom, of course.

It's just that, if you allow me a friendly advice, you should work a bit more on "fairness" and "objectivity".

The important words here being "there is no way that you can condone any action of terror -- whatever the target is."

And, oh, while we're learning Your Excellency, I suggest you dig the concept of global democracy and individual liberties and tell your extensive power-gripping family about it.

Because they really suck in that respect.

Estimating that the terrorists underestimated the resolve of Saudi civilians and the government's response to terrorism, Your Excellency added:
This is perhaps the biggest mistake that they have made
Well Your Excellency, I kind of disagree.

Their biggest mistake was to fly airliners into two high towers and a large pentagonal building.

Their second biggest mistake was that these buildings were located in the USA.

Their third biggest mistake was to let the passengers of AA flight 93 use their cell phones and learn about the two previous biggest mistakes.

After that, they made no mistakes.

They just paid the price of their sequential errors, all the way down to Riyadh.

Article copy (alternate language)

Version Française

Saud al-Faisal, le contretype saoudien de Dominique Galouzeau [de Villepin (En cours d'Homologation)], commentant les attentats de la semaine dernière qu'il a qualifié de brusque appel à se "réveiller", a déclaré:
Je n'ai jamais vu ce pays plus uni contre quelque chose qu'il ne l'est maintenant contre ces terroristes
Vous voulez dire, même pas contre les juifs ?

Bon, c'est ce que j'appelle du réveil, pas de doute.
J'ose espérer cependant que vous n'allez pas vous rendormir trop vite.

Probablement toujours mal réveillé, Votre Excellence avez ensuite tenté de comprendre où vous étiez en train d'émerger :
C'est notre 11 septembre.
Malgré tout le respect et le chagrin que je ressens pour les victimes, tout ce que je trouve à répondre à l'oligarque c'est :

"pas franchement".

Mais bien entendu, toute comparaison entre trois attentats suicide à Riyad pour la première fois depuis des années (ou tout simplement pour la première fois d'ailleurs) et de constants attentats suicide en Israël pendant des années serait non seulement sinistrement macabre mais aussi totalement inadaptée et les victimes du terrorisme méritent mieux que ces non-sens posthumes.

Je n'évoquerai même pas les trois milles morts de New York.

Cela étant, si vous êtes convaincu qu'il s'agit là de votre 11 septembre, j'espère que vous me ferez la faveur de prendre en considération les conséquentes dissemblances suivantes entre votre 11 septembre et le 11 septembre :

♠ Contrairement aux palestiniens, les israéliens n'ont pas dansé dans les rues en chantant "Dieu est grand".

♠ Contrairement aux commentateurs télé et aux journalistes de la presse écrite française, les commentateurs télé et les journalistes de la presse écrite française n'ont pas proclamé deux jours plus tard "Oui c'est une tragédie mais peut être qu'ils l'avaient mérité après tout".

♠ Contrairement aux saoudiens, les américains n'ont pas envoyé un notable vers la plus haute autorité civile de la ville meurtrie avec un gros chèque de banque et un discours qui disait "Oui c'est une tragédie mais peut être que vous l'aviez mérité après tout. N'importe comment, nous sommes amis alors voici un gros chèque de banque, merci beaucoup."

♠ Contrairement au Maire exceptionnel de New York, à un moment où il avait cruellement besoin de toute son énergie dans l'exercice de ses fonctions, la plus haute autorité civile de Riad a pu s'épargner l'effort supplémentaire d'expliquer à un notable étranger comment se mettre un gros chèque de banque dans tout orifice libre et à sa disposition sous la djellaba, merci beaucoup.

Maintenant que j'y pense, je vois effectivement un paquet de différences entre votre 11 septembre et le 11 septembre. Cela dit, ce n'est pas mon style de tirer sur l'ambulance donc si vous êtes vraiment déterminé à prendre le train en marche et à traquer ces charognes jusque dans les plus sombres recoins de ce monde avec M. Bush, pas de problème.
Quand ils frappent chez vous, c'est différent. Peut être que les seuls qui puissent comprendre ça ce sont les gens qui ont vécu le 11 septembre aux Etats-Unis.
Sainte peste. Il s'assoupit une fois de plus.

Répétez après moi : les gens à New York et en Israël
C'est pour cela que le peuple d'Arabie Saoudite, dans sa sagesse, sait qu'on ne peut en aucun cas approuver un quelconque acte de terrorisme -- Quel qu'en soit la cible.
Je ne mets pas en doute la sagesse du peuple saoudien bien sur.

C'est juste que, si vous me permettez un conseil amical, vous devriez travailler plus sur les concepts "d'équité" et "d'objectivité".

Les mots importants étant ici "on ne peut en aucun cas approuver un quelconque acte de terrorisme -- Quel qu'en soit la cible."

Oh et, tant que vous êtes parti à apprendre Votre Excellence, je vous suggère de creuser les idées de démocratie globale et de libertés individuelles et d'en parler ensuite à votre extensive famille cramponnée au pouvoir.

Parce qu'à cet égard, ils sont vraiment nuls.

Poursuivons en remarquant que vous considérez que les terroristes ont sous-estimé la détermination du peuple saoudien et de son gouvernement en réponse au terrorisme et ajoutez :
C'est peut être la plus grande erreur qu'ils aient faite.
Eh bien, Votre Excellence, mon avis diverge quelque peu.

La plus grande erreur qu'ils aient faite fut de percuter deux hautes tours et un grand bâtiment pentagonal avec des avions de ligne.

Leur deuxième plus grande erreur consiste en ce que ces buildings étaient situés aux USA.

Leur troisième plus grande erreur fut de laisser les passagers du vol AA 93 utiliser leurs téléphones portables et de s'informer sur leurs deux précédentes plus grandes erreurs.

Après cela, ils n'ont plus fait d'erreurs.

Ils ont simplement payé le prix de leur séquence d'erreurs tout le long, jusqu'à Riad.

Other

Under Reconstruction

Hey, where's all the stuff?

I am rebuilding the site from the ground up.

As of February 18, 2020, only basic blogging is implemented.

Features that were previously available—and a bunch of new ones—are still under (re)construction, and will be deployed gradually as soon as they are ready. That includes the site-wide search engine, the blogroll, membership registration and, well, more...

So all the stuff is coming back?

Yes, thank you for your patience.

Note that some of the legacy content (anything I published before the current redesign) may not display as expected—this will be addressed in the future.

Questions?

Reach out

Comments

Commenting as

Comment author avatar
Max. 2000 characters
An email address is required.
It is never published or shared.

The Wise knows that Cities are but demonic Soul-tearing traps that shall not be entered.

Silly or serious, you are responsible for what you write. I slay trolls. Thank you for your comment.

Comments thread (5)