the dissident frogman

18 years and 10 months ago

Friggin' Dead Zombies ♠ Saleté de Zombies Morts

the dissident frogman

Necrothreading much?

Article content

Article copy

With the "anti" war movement crossing the line between moral stupidity and sheer intellectual dishonesty, and the release of the remake of one of my favorite movies, I'd say it's time for a couple of new wallpapers.

Head on to the Propaganda Bureau, and pick up your preferred size.

Article copy (alternate language)

Le mouvement "anti" guerre franchissant la ligne entre stupidité morale et malhonnêteté intellectuelle absolue, et la sortie du remake d'un de mes films favoris, imposent une nouvelle paire de fonds d'écrans.

Dirigez vous vers Bureau de la Propagande, et choisissez votre taille préférée.

Other

About

the dissident frogman's avatar
the dissident frogman

I own, built and run this place. In a previous life I was not French but sadly, I died.

Contact

To reveal my email address, find the 2nd  number in the code and enter it in the challenge field below.

18975

The Wise knows that Cities are but demonic Soul-tearing pits that shall not be entered.

More options

Comments

Commenting as

You're presumed to have read and abide by the comments policy, but here's the gist of it:

Silly or serious, you are responsible for what you write. I slay trolls. Thank you for your comment.

Comment author avatar
Max. 300 characters
An email address is required.
It is never published or shared.

As in "valid" email address...

Once posted, your comment can't be edited. Feel free to (ab)use the Preview!

The Wise knows that Cities are but demonic Soul-tearing pits that shall not be entered.

Comments thread (11)

1327 - Ysabel Jehan Howard

Comment author avatar
  • Ysabel Jehan Howard

'This is a genuine Pope.' 'Are they live or dead?/Have they thoughts within their heads?' 'Il en a coute cher pour etablir la liberte...C'est dans les mers de sang qu'on a noye l'idole du pouvoir despotique.' (Voltaire)

1328 - lo

Comment author avatar
(je voulais poster ceci sur le guestbook mais la taille des messages semble être limité à un nombre réduit de caractères, je me permets de le placer ici en commentaire) Je ne connaissais pas votre site, je l'ai trouvé pertinent et marqué d'un humour appréciable. Ceci dit votre présentation des positions 'officielles' françaises sur les problèmes évoqués est marquée par une mise sous silence de tout ce qui est susceptible de présenter favorablement la France (par exemple sur les sources - toujours citer Libé et jamais le Figaro). Je m'explique, sur un point tel que la loi sur les signes ostensibles religieux. Elle a été beaucoup débattue, elle l'est toujours (bon c'est vrai jusqu'à la menace de... comment s'appelle le groupe déjà? on en entendait plus trop parler dans les médias, mais ça reste un sujet de conversation fréquent), elle est passée en vitesse alors qu'il y avait sûrement d'autres façons plus intelligentes de s'occuper de ça, mais son but est d'éviter le prosélytisme dans les écoles, pas d'empêcher une femme musulmane de porter le voile dans la rue. Mais vos lecteurs anglophones savent-ils tout ça? Peuvent-ils le comprendre à la lecture de votre site? J'en doute. Je salue votre partialité. Elle est salutaire. Et tout ce qui peut contribuer à ce que les Américains n'aient pas une vision stéréotypée et monolithique des Français (et inversement) est bon. Mais elle tend parfois à la désinformation que vous condamnez.

1329 - Chuck Temm

Comment author avatar
Great site! Even my French grandmother (who despised France) would love your site! When are we going to be able to buy those damned Kerry bumper stickers!?!?

1330 - the dissident frogman

Comment author avatar
  • the dissident frogman France

lo: (je voulais poster ceci sur le guestbook mais la taille des messages semble être limité à un nombre réduit de caractères, je me permets de le placer ici en commentaire) Sur. J'avais moi-même, par exemple, deux ou trois remarques bien senties concernant le budget de l'Etat dont je meurs de faire part à l'administration fiscale. Malheureusement, cela ne tient pas dans les cases des formulaires qu'ils viennent de nous faire parvenir, comme chaque année (un comble, s'pas?) Je vais donc sans doute me permettre de tagger ça sur les murs de la perception. Ceci dit votre présentation des positions 'officielles' françaises sur les problèmes évoqués est marquée par une mise sous silence de tout ce qui est susceptible de présenter favorablement la France Les positions officielles sont précisément cela (officielles, oui) et, rapportées aux actes, se doivent donc d'être l'aune à laquelle mesurer la crédibilité de ce pays (entre autres 'qualités'). Lorsque Chirac déclare, après le 11 septembre : "La France sera à côté des Etats-Unis quand il s'agira de sanctionner cette folie meurtrière.", il énonce une position officielle. Lorsque la pratique et les faits depuis lors montrent que la France a agit sans équivoque et à multiple reprises à l'inverse de cette position, vous avez beau jeu de venir vous plaindre ici de ne pas voir la France présentée sous un jour favorable. C'est d'ailleurs précisément le problème: cette insupportable tendance française à se "présenter favorablement", et à le faire d'autant plus vigoureusement que rien ne vient appuyer concrètement l'image que la France veut se donner. Après la grande claque de 40 et la dégringolade qui a suivi depuis, la France n'est qu'un paradigme pour public relations et bobos du marketing abreuvés au café issu du 'commerce équitable'. Telle une vieille actrice ringarde au talent révolu, La France est "en représentation". Elle n'est plus mais s'efforce de paraitre, quel qu'en soit le prix, y compris à coucher avec les pires maquereaux de la planète, pour peu que les barils de brut et les commandes chez Dassault continuent d'arriver. Pour ce faire, La France s'est dotée d'un bellâtre bronzé et permanenté comme attaché de presse (pardon, "ministre des affaires étrangères"), pathétique sosie de vieux chanteurs de charme latinos, le Julio Iglesias de la diplomatie internationale. Comme disait ma grand-mère, la France a la chemise propre, mais le cul sale. Pour la chemise, voyez les gesticulations des apologistes de salons et autres vieux chanteurs de charme latinos des antichambres du Quai d'Orsay, de la presse française dans son ensemble et accessoirement, de ce que nous appelons "la vieille garde de la blogosphère franchouille" (cela dit, bon courage avec cette dernière. Elle se complait à n'être que l'intestin grêle de ladite presse dont elle ne fait qu'exprimer les matières résultant d'une mauvaise digestion. Elle est, de plus, généralement ennuyeuse au possible et totalement dépourvue du plus élémentaire sens de l'humour. A côté d'elle, les instructions de l'administration fiscale pour remplir les petites cases sont à se tordre), vous vous sentirez peut être réconforté par la douce ambiance ouatée d'autoérotisme manuel, mais risquez de perdre progressivement contact avec la réalité. Nous autres, - ce qui inclue les blogs et sites figurant dans mon blogroll sous la rubrique "France", et d'autres qui s'y ajouteront dès que j'aurais le temps de mettre à jour cette satané liste. - nous chargeons de botter le cul. Avec un peu de chance et beaucoup de persistance, peut être bien que la vieille finira, un jour, par se torcher. (par exemple sur les sources - toujours citer Libé et jamais le Figaro). En premier lieu, je vais mettre ça sur le compte d'une lecture superficielle de votre part. Voyez les archives. Ensuite, je dois vous avouer que cette illusion soigneusement cultivée par certains de mes compatriotes quand à la pluralité de la presse française ne manque jamais de m'émerveiller. A fortiori depuis le grandiose récital monophonique de l'année passée. J'imagine que cela est à mettre également au compte d'une lecture superficielle. Sachez donc que les apologistes dits "de droite" (le Figaro) n'ont pas plus de crédibilité à mes yeux que ceux de gauche (Libération), ni de raisons de s'en voir accorder. Tout ce joli monde a le cul fort sale. Ceci, bien entendu, à l'exclusion des très rares éditorialistes (les doigts d'une mains suffisent à les compter) qui se voient parfois publiés. Je ne manque d'ailleurs jamais de leur adresser mes louanges (je vous suggère une recherche sur, par exemple, "Revel") et, concernant les sources tout au moins, je classe votre 'plainte' pour "partialité" dans la rubrique "faux procès". Pour le reste, oui, je suis résolument partial - nous le sommes tous. (à l'exception peut être des indécis, sauf quand ils s'efforcent de le rester.) C'est d'ailleurs écrit en toutes lettres dans le titre : "the dissident frogman, time to take sides". J'ai choisi le camp de la liberté et de la civilisation contre la barbarie, les terrorismes, les ennemis des libertés individuelles et des sociétés ouvertes ainsi que leurs complices, aux rangs desquels, pour ma honte et ma colère durable, il m'est donné de voir mon propre pays. Je revendique donc cette partialité et vous serai reconnaissant de m'épargner les habituels élans de pseudo sophistication morale post-historique dans la veine geignarde de " mais tout n'est pas noir ou blanc, il y a du gris au milieu », l'envie dût elle vous en prendre. Je m'explique, sur un point tel que la loi sur les signes ostensibles religieux. Ah. C'était donc ça. Etes-vous persuadé que citer le Figaro aurait changé quoi que ce soit à l'affaire ? elle est passée en vitesse alors qu'il y avait sûrement d'autres façons plus intelligentes de s'occuper de ça, mais son but est d'éviter le prosélytisme dans les écoles, pas d'empêcher une femme musulmane de porter le voile dans la rue Vous voilà franchement arrivé au stade "tag sur le mur". J'ai publié deux posts sur le sujet il y à quelques semaines à peines, suivis de quelques commentaires. Les vôtres y auraient trouvé leur place et cela nous aurait évité de revenir ici sur le sujet. Mais brièvement, je vous invite à considérer que le "prosélytisme" que vous craignez tant n'est jamais le fait de petites filles dans les écoles (ou très exceptionnellement. Je vous accorde cependant que la prochaine gamine qui décide de prêcher le Jihad dans la cour de récré devra être embastillée sans délais) mais de barbus dans les mosquées. Eux restent à l'abri de cette loi. En conséquence, le bilan net est de : - Atteintes au libertés individuelles : 1 - Défense desdites libertés et 'protection' de la société (et accessoirement des petites filles et des femmes, musulmanes ou non) : 0 Mais vos lecteurs anglophones savent-ils tout ça? Peuvent-ils le comprendre à la lecture de votre site? J'en doute. Vous en doutez, sans aucun doute. Il est bien connu que l'anglophone est un individu stupide, incapable de comprendre, par exemple, le sens exact de phrases telles que "Law against ostentatious religious signs displayed by school kids and civil servants". Ils ne comprennent sans doute pas non plus "ban of religious symbols in schools and public places", même si ils suivent les liens que je fournis vers les sites d'information expliquant la teneur de cette loi. Cette tendance bien française à prendre l'exogène pour un con - particulièrement lorsqu'il est anglophone - alors même qu'il est généralement bien mieux informé, est l'une des raisons pour lesquelles la France est régulièrement ridiculisée au sein de l'Anglosphère. Vous devriez vous débarrasser de cette sale habitude. Mais elle tend parfois à la désinformation que vous condamnez. Tss, tss, tss. Merci pour le sophisme, mais ceci est un site d'opinion et non pas d'information. Cela semble être généralement évident pour la plupart de mes lecteurs (et selon l'expression consacrée, vous confirmez la règle), qui ne se privent pas d'argumenter sur mes positions, par commentaires ou par email. Cela étant, je ne vous cache pas que vous voir assimiler ainsi opinion avec désinformation, aussi peu pertinent que cela soit en l'occurrence, en dit bien plus long sur votre sujet que sur le mien. Bien que vous le fassiez de manière plus subtile, vous n'êtes en rien différent de ceux qui hurlent à la "propagande pro-américaine" et au "mensonge" dès lors que faits et réalité viennent fâcheusement contrarier leurs opinions propres.
Time to take sides

1331 - the dissident frogman

Comment author avatar
  • the dissident frogman France

Chuck: When are we going to be able to buy those damned Kerry bumper stickers!?!? I'm working on this. Although they disappeared from the main page, it's still on the plan.
Time to take sides

1332 - lo

Comment author avatar
je vous présente mes excuses de ne pas avoir passé plusieurs journées à lire l'intégralité de vos messages avant de poster un commentaire. La politesse que vous attendez de vos commentateurs mériterait toutefois la pareille de votre part, en évitant les catégorisations à l'emporte-pièce (non, je ne prend pas les anglophones pour des crétins, mais il est possible que certains soient mal informés sur les questions de société françaises). quant à votre première remarque sur mon mesage, vous pouvez tout à fait envoyer une lettre sur papier libre à l'administration fiscale.

1333 - the dissident frogman

Comment author avatar
  • the dissident frogman France

je vous présente mes excuses de ne pas avoir passé plusieurs journées à lire l'intégralité de vos messages avant de poster un commentaire. Là n'est pas le problème. Par contre, lorsque ledit commentaire prend l'allure d'une... Comment dire... "catégorisations à l'emporte-pièce" du contenu de ce site, alors même que de votre propre aveu vous n'en avez eu qu'un aperçu superficiel, vous vous exposez à une réponse mettant en relief l'inanité de la catégorisation susmentionnée. S'pas ? Vous ne prenez pas les anglophones pour des crétins, mais "doutez" néanmoins a priori que "mes lecteurs anglophones puissent comprendre tout ça". Je n'ai manifestement rien à vous envier sur le maniement de l'emporte-pièce. Enfin, votre réaction quand à ma première remarque sur votre message, m'amène à vous encourager à nouveau à visiter la vieille garde de la blogosphère française. Vous partagez manifestement le même sens de l'humour et cette tendance à argumenter sur les points périphériques ou de moindre importance dans le débat. Allons, hop. En route vers de nouvelles aventures. Oh, à propos : ne nous y trompons pas. Jusqu'à présent, je suis resté scrupuleusement poli.
Time to take sides

1334 - lo

Comment author avatar
oh non, je sais trop ce que je pourrai tirer d'une lecture de la blogosphère en question (=rien à part une certaine consternation). votre site est bien plus instructif et intelligent (et drôle!). à la relecture de mon premier post je me dis qu'il n'est jamais bien bon d'écrire à trois heures du matin, l'emporte-pièce n'était pas mon intention. je vous encourage tout de même à écrire à l'administration fiscale, traiter des formulaires toute la journée n'est pas une activité exaltante,.

1335 - the dissident frogman

Comment author avatar
  • the dissident frogman France

"je vous encourage tout de même à écrire à l'administration fiscale, traiter des formulaires toute la journée n'est pas une activité exaltante," Comment !?!? Vous voulez dire qu'ils se livrent maintenant toute la journée à l'activité pour laquelle ils sont payés avec l'argent qu'ils nous volent, et qui consiste à faire en sorte de nous en voler plus encore ? Quel sombre tableau me peignez vous là. Qu'ils en soient arrivés au point d'abandonner la machine à café ne peut signifier qu'une chose : la roue s'emballe en une spirale infernale, leur voracité est sans bornes, leur dette sans fond et en conséquence, leur pillage va prendre des proportions endémiques. Etant donné qu'ils nous pressurent déjà hors de toute mesure, la banqueroute totale de l'Etat ne saurait plus tarder maintenant. Bien. Le plus tôt sera le mieux. Avec un peu de chance, nous pourrons ensuite repartir sur des bases plus saines. En attendant, conseil frogman du jour : si vous ne pouvez pas quitter le pays, bossez au noir et conservez votre liquide loin des banques. C'est eux ou vous. Question de survie.
Time to take sides

1336 - lo

Comment author avatar
Suite à votre invitation à lire les posts et commentaires ayant trait à la question de l'interdiction du voile islamique, je me suis penché sur ce qui avait été dit précédemment, et j'admets bien volontiers la faute que constitue mon premier message. Quesignifie votre dernier commentaire? Pensez-vous être vampirisé par une pression fiscale démesurée?