the dissident frogman

21 years and 7 months ago

Gag the messenger ♠ Bâillonnez le messager

the dissident frogman

Necrothreading much?

Article content

Article copy

Not (yet) the USSR
The Pravda Libération faced a cruel dilemma lately. Merde in France reported it already (Geez... Aren't those American fellows way more reactive than us, sleepy old Europeans?) but I've been quite interested in the way The Pravda Libération presented the news.

the whole content of the article itself (mostly quotes from the National Academy of Medicine and the National Academy of Pharmacy joint recommendation) is but a vibrant and unconditional disclaimer to the lies of the millenarians a la José Bové, in which the two respected academies psych up over the potential benefits of the GMO in the sustenance and the medical fields.

Granted, it's no big news for the advanced world and for a part of the emerging one: the American and some Asian people knows that for ten years now. But for The Pravda Libération... that sure cuts the ground from under their editorial agenda (which is, basically: USA are evil no matter what, when, where, who or how. Apply without moderation to every related issue: "real liberalism", globalization, capitalism, OGM, free market, Islamism/Middle East, and so on.)

However, the news is too significant (at least down here) and those academies too respected for The Pravda Libération to ignore it.

And since it's not USSR yet, they just can't rewrite the history can they?

So how do you deal with such content when you're one of the most zealous supporter of the eco-terrorists' pseudo-scientific humbug?

Fairly easy.

The answer rest in: Font-Size and Font-Color:
First, cook up a big red conditional title such as:
Everything might be good in GMO
Next, (and it's a wonderful hint at Libération's chronic ill will) add the only negative abstract of the whole article (written by... The columnist herself) and place it in the margin, in a bold font and still in red, of course:
What about the risks on the environment? The representatives of the physicians and the pharmacist won't adjudicate: this will be the object of a report from the Science Academy, presented today.
And you're all set.

I was under the impression that fair journalism should follow some rules.
For instance that a quote in the margin, should be a significant and representative excerpt of the main content.

Oh-So naive me.

Fortunately, I can understand the editorial staff's astonishment, over there at Libé, when they are confronted with respondents who don't give their advices on topics beyond their field of expertise.

I mean, when you choose to revere mainly people who spread unfounded facts on subjects they don't master (Since when José Bové is A physician? A geneticist? An economist? An environmentalist? I'm not sure Muammar Quadafi - oh, another famous Socialist and murderer by the way - taught you that in the Libya 1976 'direct action' training camp you attended... right José? Hell, you're even not the real farmer you always claimed to be - unless I'm mistaking on Berkeley's main nature, that is) it must be quite difficult to understand that an honest physician (that excludes Bernard Kouchner actually) or pharmacist won't advise on environmental issues.
Oddly enough, they'll stick to the medical field and choose "ethic" and "intellectual honesty" instead of "partisan braying".

Definitely out of Libération's scope.

I already knew that Libération was totally biased and I'm not expecting any change on that side, but they gave me another clue here:
Judging by this cautiously under towed page layout, their audience restrain its readings to big titles and in-margin digests.

Enlightened and educated crowd if there was any.

One final yet juicy irony comes with the conclusion of the main article:

(the two academies) insists particularly on the fact that 80% of the French people are opposed to GMO and that this reluctance should be addressed: "a large effort must be engaged pertaining to information and communication".

I'll leave that to your appreciation.

I'll just add that, if it was for any other issue, this could be funny.
Unfortunately, such new-age obscurantism, widely propagated by hunger-immune Western activists already killed.
Maybe one can safely assume that José Bové and his followers are, at least, accessory to murder. Maybe not.

I know I do.
And don't forget!
+ --------- copy from here --------- +

Dear Friends,

I have just read and signed the online petition:

"Make Jose Bove Serve His Time"

hosted on the web by PetitionOnline.com, the free online petition service, at:

http://www.PetitionOnline.com/cinagro4/

I personally agree with what this petition says, and I think you might agree, too. If you can spare a moment, please take a look, and consider signing yourself.

Best wishes,

the dissident frogman

+ --------- down to here ---------- +
+ paste into your own email, & send +

Article copy (alternate language)

Pas (encore) l'URSS
La Pravda Libération s'est trouvé face à un cruel dilemme dernièrement. Merde in France s'en est déjà fait l'écho ('Tain... Ne sont ils pas bien plus réactifs que nous autres, bon vieux européens endormis, ces Américains?) mais il m'a semblé que la manière particulière qu'avait La Pravda Libération de présenter l'information méritait que je me penche sur la question.

Tout le contenu de l'article lui-même (constitué principalement d'extraits de la déclaration de l'Académie Nationale de Médecine et de l'Académie Nationale de Pharmacie) n'est qu'un vibrant et inconditionnel démenti aux mensonges des millénaristes à la José Bové, dans lequel ces deux académies respectées s'enthousiasment pour les bénéfices induits par les OGM dans les domaines de la médecine et de l'alimentation.

Je vous l'accorde, ce n'est pas une bien grande nouvelle pour les pays plus avancés et certains de ceux en voie d'émergence : le peuple Américain, ainsi que celui de quelques pays asiatiques, sait ça depuis dix ans maintenant. Mais pour La Pravda Libération... Ca bouscule complètement une ligne éditoriale bien établie (succinctement : les USA sont le Mal, peu importe quoi, quand, où, qui et comment. Appliquer sans modération à toute question directement ou indirectement en rapport : Libéralisme, mondialisation, Capitalisme, OGM, marché libre, Islamisme/Moyen Orient, i tutti quanti.)

Cependant, la nouvelle est trop importante (ici, au moins) et ces deux institutions trop respectées pour que La Pravda Libération puisse l'ignorer.

Et étant donné que ce n'est pas encore l'URSS, ils ne peuvent pas simplement récrire l'histoire, n'est-ce pas?

Alors comment se débrouille-t-on avec un tel contenu quand on est l'un des plus zélés supporter du charlatanisme pseudo scientifique des écoterroristes?

Assez simple.

La réponse est: Taille de caractères, couleur de caractères.
D'abord un grand beau titre en rouge au conditionnel, tel que:
Tout serait bon dans les OGM
Ensuite (et c'est là un magnifique indice de la mauvaise foi chronique de Libération) ajouter en marge, en rouge et en gras, le seule extrait un peu négatif (pondu, en fait par... l'auteur de l'article elle-même) de tout l'article:

Quid des risques sur l'environnement ? Les représentants des médecins et pharmaciens ne se prononcent pas : ce sera l'objet d'un rapport de l'Académie des sciences présenté aujourd'hui.

Et c'est bon.

J'avais l'impression qu'un journalisme objectif se devait de suivre certaines règles.
Par exemple, qu'un extrait d'article mis en exergue, avait pour vocation d'être pertinent et représentatif du contenu de l'ensemble.

Naïveté touchante, je vous l'accorde.

Fort heureusement, je peux comprendre que l'équipe éditoriale de Libé reste abasourdie lorsqu'elle est confrontée à des interlocuteurs qui ne donnent pas leur avis sur des sujets bien au-delà de leur champ d'expertise.

Quand on choisit de révérer principalement des individus qui propagent des faits sans fondements sur des sujets qu'ils ne maîtrisent pas (Depuis quand José Bové est un médecin? Un généticien? Un économiste? Un environnementaliste? Je ne suis pas certain que Mouammar al-Kadhafi - un autre fameux Socialiste et assassin, à propos - t'ai enseigné ces disciplines au camp d'entraînement à l'action directe en Libye, 1976... Pas vrai José? Dans l'absolu, tu n'es même pas le fermier que tu prétends être - à moins que je ne me trompe complètement sur la nature de Berkeley, en fait) ça doit être trop difficile de comprendre que d'honnêtes médecins (ce qui exclu d'ailleurs, de fait, Bernard Kouchner) et pharmacologues ne vont pas se prononcer sur des questions relatives à l'environnement.
Assez curieusement, ils vont s'en tenir aux questions médicales et choisir "éthique" et "honnêteté intellectuelle" en lieu et place de "braillements partisans".

Bien loin du point de vue de Libé en sorte.

J'avais bien compris que Libération était totalement subjectif et ne m'attend à aucun changement de ce côté, mais ils viennent juste de me donner une nouvelle information sur ce coup là :
Si j'en juge par cette mise en page soigneusement à contresens du contenu, leur lectorat s'en tient aux gros titres et aux résumés dans la marge.

Une audience cultivée et éclairée, si jamais il en fût.

La dernière mais néanmoins savoureuse ironie réside dans la conclusion de l'article:

(les deux académies) insistent surtout sur la lutte contre les réticences des Français, opposés à près de 80 % aux OGM: "un effort très important doit porter sur l'information et la communication.

Je laisserai ça à votre appréciation.

J'ajouterai simplement que, s'il s'agissait de n'importe quel autre sujet, ceci pourrait être drôle.
Malheureusement, cet obscurantisme new age, propagé par des activistes occidentaux à l'abri de la faim a déjà tué.
On peux, peut être considérer que José Bové et ses séides sont pour le moins complice de meurtre. Peut être pas.

En ce qui me concerne, ça ne fait aucun doute.
Et n'oubliez pas !
+ --------- copiez d'ici --------- +

Chers amis,

Je viens de lire et de signer la pétition en ligne :

"Que José Bove Purge Sa Peine"

hébergée sur le service gratuit de pétitions en ligne PetitionOnline.com, en :

http://www.PetitionOnline.com/cinagro4/

J'approuve le contenu de cette pétition et je crois que c'est également votre cas. Si vous avez un moment, je vous prie d'y jeter un oeil et d'envisager de signer vous même.

Cordialement,

the dissident frogman

+ --------- jusque ici ---------- +
+ copiez dans votre mail & envoyez +

Other

About

the dissident frogman's avatar
the dissident frogman

I own, built and run this place. In a previous life I was not French but sadly, I died.

Contact

To reveal my email address, find the 5th  number in the code and enter it in the challenge field below.

75156

The Wise knows that Cities are but demonic Soul-tearing pits that shall not be entered.

More options

Comments

Commenting as

You're presumed to have read and abide by the comments policy, but here's the gist of it:

Silly or serious, you are responsible for what you write. I slay trolls. Thank you for your comment.

Comment author avatar
Max. 300 characters
An email address is required.
It is never published or shared.

As in "valid" email address...

Once posted, your comment can't be edited. Feel free to (ab)use the Preview!

The Wise knows that Cities are but demonic Soul-tearing pits that shall not be entered.

Comments thread

Nobody commented yet.